LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires
Parcours Conduite de projets touristiques

LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires

Objectif

La LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires a pour but l’acquisition de compétences permettant à des personnes détentrices au minimum d’un BAC+2 d’accéder à un emploi commercial et/ou managérial  dans le secteur du tourisme et de mener à bien la conduite d’un projet commercial  de développement touristique.

Compétences visées

Disciplinaires

  • Pouvoir identifier les fonctions d’une organisation du secteur touristique et ses relations avec l’ensemble de ses parties prenantes ;
  • Être capable de mobiliser les principaux concepts de la gestion des organisations dans le cadre des analyses en : comptabilité, finance d’entreprise, finance de marché, marketing, stratégie, systèmes d’information ;
  • Savoir utiliser les méthodes et techniques de la gestion courante des organisations pour préparer et mettre en œuvre des décisions des organisations ;
  • Être capable d’observer, décrire et évaluer la mise en œuvre par une organisation des principes managériaux fondamentaux ;
  • Pouvoir situer les décisions de gestion dans leur environnement historique, géographique et culturel ;
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

Transverses

  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe ;
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet ;
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation en vue de réaliser les projets professionnels ;
  • Développer une argumentation avec esprit critique à travers les projets et missions professionnels ;
  • Disposer d’une pratique linguistique permettant de maîtriser l’interculturalité et l’approche des marchés touristiques étrangers.
LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires
Professionnelles

  • Mener un projet de développement touristique en secteur privé ou public ;
  • Construire et mettre en œuvre une stratégie mercatique à visée touristique ;
  • Maîtriser les techniques de communication appropriées dans le domaine du tourisme ;
  • Gérer et animer un centre de profit touristique ;
  • Diriger, coordonner et motiver une équipe pluridisciplinaire en environnement touristique.
Plaquette

Organisation des études

La LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires est organisée en deux semestres, autour des unités d’enseignement (UE Mise à niveau, UE Connaissances fondamentales appliquées au tourisme, UE Marché du tourisme et évolution, UE Économie et politique du tourisme, UE Méthodologie de projet touristique, UE Stages et projet tutoré).

Le rythme de l’alternance : une semaine en entreprise, une semaine à l’IUT.

Programme

Télécharger le programme de la formation

Calendrier

Télécharger le calendrier de l’alternance

Projet tuteuré et stage

Les étudiants de la LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires réalisent deux grandes missions professionnelles qui font l’objet d’un rapport écrit et d’une soutenance.

International

La Région Alsace a signé un accord avec le Land du Bade-Wurtemberg pour permettre à des apprentis inscrits dans une université alsacienne de signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise implantée en Allemagne.

Conditions d’admission

Entrée directe pour les titulaires des :
• DUT TC, GEA, GACO, TL
• BTS AGTL, VPT Services en milieu rural, hôtellerie, BTS MUC, NRC, assistant trilingue
• L2 de LEA, AES, économie – gestion, histoire de l’art, histoire, géographie
• Formations étrangères équivalentes

Entrée sur validation des acquis :
La validation se fait sur la base des pré-requis nécessaires pour pouvoir suivre la formation.
En fonction de leurs acquis antérieurs, les candidats peuvent être dispensés d’un ou plusieurs modules de la licence. La formation est ouverte aux salariés en formation continue. La capitalisation des unités leur permet éventuellement d’obtenir la licence professionnelle en plusieurs années.

Candidatures et inscriptions

Foire aux questions

Qu’appelle-t-on « projet touristique » ?

On peut parler de projet touristique chaque fois qu’un exploitant, un groupement d’exploitants, une institution touristique ou une collectivité souhaite mettre en œuvre une action nouvelle pour répondre à la demande de différentes clientèles (demande exprimée ou non).

Les projets touristiques peuvent être de différents types, notamment :

  • De projets d’aménagement (promenade, chemin de grande randonnée, domaine skiable, base nautique…)
  • Des projets d’équipement (parc à thème, hôtel, village de vacances…)
  • Des projets d’événement (congrès, événement sportif, festif, culturel…)
  • Des projets de réseau (action commune de plusieurs hôteliers, musées, communes…).
  • Des projets de communication et de commercialisation (conquête d’un nouveau segment de clientèle)
  • La mise en œuvre d’un projet touristique nécessite aujourd’hui, de par sa complexité, des personnes formées aux techniques de la conduite de projet.
A quels emplois la La LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires prépare-t-elle ?

Les emplois sont très variés, quelques uns sont cités dans la brochure de présentation de la licence. Le secteur du tourisme est créateur d’emplois, cependant les postes les plus intéressants seront réservés à des personnes sachant montrer des capacités à communiquer et à organiser ainsi que des connaissances opérationnelles en mercatique, gestion et langues. Les organisations pouvant recruter les titulaires de la licence LPHT sont principalement celles qui sont actives dans le tourisme réceptif (voir dans la rubrique « Où pourrai-je effectuer mon apprentissage ? »).

Si je ne suis pas titulaire d’un diplôme de tourisme, puis-je postuler ?

Oui, vous le pouvez. Il est de la vocation même des licences professionnelles de recruter à la fois des titulaires de DUT/BTS et des étudiants ayant suivi avec succès quatre semestres d’études plus générales. Les diplômes de tourisme ne sont donc pas la seule voie d’entrée en LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires, loin de là.
Des étudiants ayant suivi, par exemple un cursus d’histoire de l’art, de géographie, de droit, de langues appliquées auront un atout particulier à faire valoir lors de leur recherche d’emploi ultérieure dans le secteur du tourisme.
Des modules de mise à niveau placés en début d’année apportent à chacun les connaissances de base dont il aura besoin pour réussir ses études en licence professionnelle. Pour la LPHT ces modules portent sur la mercatique fondamentale, les bases de la gestion comptable et financière, les connaissances de base en tourisme et géographie touristique. La formation accueille aussi volontiers des personnes en reconversion et des personnes titulaires de diplômes étrangers.

Faut-il envisager des déplacements durant la formation ?

Les étudiants de la LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires doivent être mobiles. Les périodes en entreprise, certains cours et visites d’étude sont susceptibles de se dérouler dans toute l’Alsace. Occasionnellement des déplacements collectifs en car peuvent être organisés, néanmoins le plus souvent les étudiants sont amenés à se déplacer par leurs propres moyens et à leurs frais.

Où pourrai-je effectuer on apprentissage ?

Les lieux d’apprentissage peuvent être divers.

Selon votre projet professionnel et vos éventuelles expériences préalables vous pouvez orienter vos recherches vers les types d’organisations suivants :

  • Association de loisirs populaires
  • Agence réceptive
  • Agence Départementale du Tourisme
  • Autocariste (produisant des voyages)
  • Base nautique
  • Bureau des congrès
  • Camping
  • Conseil Régional (service du tourisme)
  • Communauté de Communes
  • Comité Régional du Tourisme
  • Chambre de Commerce (service du tourisme)
  • Cabinet de conseil en développement touristique
  • Domaine viticole accueillant des touristes
  • Domaine skiable
  • Entreprise industrielle recevant des touristes
  • Hôtel, groupement d’hôteliers
  • Hôtel-restaurant
  • Institution européenne
  • Musée de plein air
  • Musée local, musée national
  • Maison de parc naturel
  • Maison de pays
  • Maison de la France à l’étranger
  • Music hall
  • Opérateur de tours classique
  • Opérateur du tourisme responsable
  • Office de tourisme
  • Organisme de formation au tourisme
  • Organisme de coopération transfrontalière
  • Organisateur d’événements
  • Jardin botanique
  • Jardin zoologique
  • Parc animalier
  • Parc d’attraction
  • Port de plaisance
  • Site culturel ou de mémoire
  • Station thermale
  • Station balnéaire
  • Village de vacances …
Quelles pourraient être mes missions dans l’entreprise ?

Vous devez réaliser deux missions (ou éventuellement une très grande mission divisée en deux parties). Les étudiants doivent faire la preuve de leur capacité à gérer un projet de développement touristique d’une certaine envergure tout en participant éventuellement à certaines tâches routinières de l’entreprise d’accueil. Il  faut donc trouver une organisation qui puisse vous offrir des projets concrets à mener.

Dans le passé, des étudiants la LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires ont réalisé différents types de missions parmi lesquels :

Avec des institutions, des collectivités ou de propriétaires de sites

  • La proposition d’un concept pour le développement touristique d’un territoire, d’un site
  • La recherche d’opérateurs ou gestionnaires pour un site et un projet
  • La participation à l’élaboration du plan d’affaire (« business plan ») d’un équipement à créer
  • Un audit de la communication en ligne des offices de tourisme
  • La gestion d’un concours professionnel
  • La mise en place d’un nouvel itinéraire touristique
  • La mise en place d’un label régional et d’une charte de qualité.

Dans des hôtels

  • Une action destinée à attirer une clientèle étrangère prédéfinie (identification de produit et stratégie mercatique)
  • L’organisation de congrès et séminaires
  • La création de semaines à thèmes (du montage à la commercialisation)
  • La conception d’un programme de formation pour le personnel

Dans l’événementiel

  • La création d’un festival
  • La relance d’un festival existant mais en perte de vitesse
  • L’organisation d’un événement transfrontalier

Dans des offices de tourisme

  • L’amélioration de la qualité de l’accueil
  • La promotion d’une route touristique
  • La conduite d’une démarche destinée à obtenir un label
  • Une étude de faisabilité sur l’implantation d’un point d’information touristique

Avec des voyagistes

  • Le développement de la clientèle de groupe
  • La conception d’un circuit nouveau
  • La mise en place d’outils pour la fidélisation de la clientèle

Avec des gérants de divers équipements touristiques et de loisirs

  • le repositionnement commercial d’un port fluvial
  • une étude détaillée et des préconisations en vue de rendre l’équipement accessible aux personnes à mobilité réduite
  • La mise en place d’une stratégie pour attirer une clientèle étrangère
  • La création de produits touristiques originaux
Comment se déroulent les cours ?

Les enseignants de la LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires proposent une grande variété d’activités pédagogiques : cours magistraux, études de cas, jeux de simulation, recherches individuelles ou en groupes et présentations orales, réalisation de dossiers.
L’accent est mis à la fois sur l’acquisition de connaissances et de méthodes. La formation vise également à développer la capacité à présenter et à défendre des projets devant un auditoire.
L’assiduité à tous les cours est obligatoire.

Quelle est la place des langues vivantes dans le cursus menant à la LPHT ?

L’étude de deux langues vivantes est obligatoire, cependant le volume horaire réservé à ces enseignements est relativement modeste. Par contre certains enseignements de spécialité sont dispensés en langue anglaise ainsi qu’en langue allemande pour les étudiants germanistes. Pour cette raison, le jury de recrutement attache une grande importance aux compétences linguistiques préalables des candidats à la formation.  Le jury vérifiera d’ailleurs ces compétences lors d’un entretien. Pour suivre avec profit la formation, un niveau B1-B2  est requis dans les deux langues.

Puis-je étudier une langue autre que l’anglais et l’allemand ?

Deux langues sont obligatoires dans le cursus menant à la LP Métiers du tourisme : Communication et valorisation des territoires. Un bon niveau d’anglais est nécessaire dans tous les cas pour pouvoir suivre certains cours qui sont dispensés dans cette langue. L’allemand est très souvent exigé par les professionnels du tourisme dans le Grand Est et souvent souhaité au delà (un touriste sur trois en France est germanophone).
La combinaison de langues idéale est donc le couple anglais-allemand.
Cependant, un étudiant venant  d’une région où l’allemand est peu enseigné peut le remplacer par une autre langue qu’il ira étudier dans notre Centre de Langues en Auto-apprentissage Multimédia (CLAM) sous réserve de disponibilité de matériel d’étude au niveau de l’étudiant.
Si vous êtes un étudiant étranger, vous avez également la possibilité de faire valider votre langue maternelle (pour laquelle le jury vous attribuera alors une note forfaitaire de 10/20) et de ne suivre que le cours d’anglais.

Puis-je étudier une troisième langue ?

L’étude d’une troisième langue n’est pas prévue dans le programme de la LPHT déjà très chargé, cependant, les étudiants qui le souhaitent peuvent entreprendre ou poursuivre à titre personnel et gratuitement l’étude d’une troisième langue au CLAM dans la mesure des possibilités de leur emploi du temps.

Si votre candidature est retenue par l’entreprise ?

Merci de nous informer rapidement et de suivre les consignes du CFAU.

1ère étape : Le formulaire de pré-inscription en ligne

L’employeur renseigne en ligne le formulaire de pré-inscription, accessible sur le site Internet du CFAU

Le CFAU valide la pré-inscription par retour de mail, en fonction de la liste des admis qui lui est transmise par l’établissement de formation.

 2ème étape : Le Contrat d’apprentissage

Une fois le formulaire de  pré-inscription validé, l’employeur peut mettre en place le contrat d’apprentissage. Pour ce faire, il doit prendre contact avec le service interface dont il dépend (Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre des Métiers, Chambre d’agriculture ou Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi).

Candidatures et inscriptions
Contact

lpmt.iutcolmar@uha.fr

Bâtiment G
34 rue du Grillenbreit
BP 50568 – 68008 Colmar cedex

Pour nous joindre

Programme

Télécharger le programme de la formation

Calendrier

Télécharger le calendrier de l’alternance

L'alternance

Pour plus d’information sur l’alternance contactez le CFAU

cfau@uha.fr

Pour nous joindre